Claudia Gillet-Meyer

T.O.S.C.A. un réseau européen de théâtres d’opéra

janvier 10, 2021

La création du site internet T.O.S.C.A. est né d’une coopération d’opéras européens, unis à la suite d’un drame : l’incendie en 1996 de la Fenice, l’opéra emblématique de Venise. Celui-ci faisait alors suite à l’incendie du Liceu, arrivé deux ans plus tôt à Barcelone. 

Ce patrimoine emblématique de l’Europe semblait partir en fumée avec une trop grande facilité, comme un colosse aux pieds d’argile. 

C’est pourquoi, nous avons eu l’idée de présenter un projet européen pour la protection et la sauvegarde des bâtiments d’opéras afin de prévenir au maximum ce type de risques. Ce projet, dénommé T.O.S.CA (Trans-Opera Security and Care Association) a été financé par la Commission Européenne et les acteurs régionaux impliqués (Barcelone, Berlin, Nantes, Naples, Venise et Wexford). 

Avec ces cinq partenaires, chacun détenteur d’un opéra très particulier, nous avons tenté de définir les causes qui rendaient ce patrimoine si fragile et les moyens de les éviter.  De même, nous nous sommes penchés sur les modalités de restauration et sur l’héritage unique que représente ce type d’édifice.  

En 1998, le site T.O.S.C.A. a été réalisé graphiquement par Mathieu Zeugin. Régis Meyer s’est occupé de l’iconographie et j’ai écrit l’ensemble des rubriques. Il a servi d’outil de liaison entre les différents opéras européens, de banque de données sur l’architecture spécifique de l’opéra et de référence en matière de sécurité, d’artisans d’art et de scénographie. 

Sa durée dans le temps était limitée car il devait laisser la place à un réseau plus international capable de gérer les échanges de production et de personnes, pierre angulaire de la sécurité pour ce type de bâtiments. 

T.O.S.C.A. a permis de fort belles rencontres, la découverte d’un patrimoine fabuleux et des émotions inattendues. Je n’oublierai jamais l’Orfeo de Monteverdi donné au Teatro Goldoni de Florence, dirigé par René Jacobs et mis en scène par Luca Ronconi. Un pur bonheur ! 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply